Feedback des élèves : 5 méthodes simples de feedback en cours

Le feedback est un des facteurs les plus efficaces pour favoriser l’apprentissage. Voici quelques méthodes et exemples simples pour réaliser le feedback à chaud et à froid. Remarque : Vous pouvez télécharger, imprimer,  modifier et utiliser les exemples et les documents de feedback présentés ici en format PDF ou PowerPoint. Nous vous souhaitons, à vous et à vos élèves, de belles séances de feedback !

Remarques préliminaires importantes

Quelle que soit la méthode de feedback utilisée , certaines choses doivent être clarifiées à l’avance avec le groupe :

  • Les objectifs du feedback doivent être clairs pour tous les participants: il ne s’agit pas de notation du formateur ni des élèves, le focus est l’apprentissage
  • Les résultats sont ensuite discutés avec le groupe ou au moins accessibles à ceux qui ont répondu (et par exemple, publier les résultats sur votre site web peut augmenter la motivation dans le futur)
  • Une réflexion commune avec les apprenants doit avoir des conséquences concrètes sur les sessions d’apprentissage.

 
Dans le contexte scolaire ou d’une formation diplômante, il est particulièrement important de distinguer le feedback des notes et de l’indiquer explicitement : Le feedback n’est pas un test, il ne s’agit pas d’une évaluation du niveau ! Il s’agit plutôt de donner aux enseignants et aux apprenant·e·s un bref aperçu de l’état d’esprit et de l’apprentissage au sein du groupe, par exemple après la fin d’une unité d’apprentissage. Le feedback des élèves est ensuite discuté en le groupe. Lors des sessions suivantes, les points discutés seront traités ensemble (conséquences).

1. La méthode à un point (graphique 1)

Cette méthode de feedback permet de rendre visibles les processus d’apprentissage de la classe et de prendre très rapidement des décisions pour les améliorer.
 
Que font les enseignant·e·s ? Un stylo ou un tableau suffisent. Formuler une question ou une affirmation, inscrire les  deux réponses à gauche et à droite.
Que font les apprenant·e·s ? Ils/elles inscrivent un point sur la ligne. Par exemple en cochant, avec un aimant ou un petit autocollant.
Résultats et suivi: Les accumulations et les écarts deviennent visibles. Tout le monde s’en est bien sorti ? Le niveau d’exigence devrait-il être ajusté ? Différents groupes se sont-ils formés, qui pourraient recevoir par la suite un enseignement adapté?
 
Edkimo_evaluation_feedback_formation_1_Point_ex
 
 

2. La cible d’évaluation

La cible d’évaluation (aussi appelée cible de feedback) est une méthode très populaire en raison de sa grande souplesse. Elle permet de rendre visible la perception du groupe dans plusieurs domaines en même temps, de comparer les différents domaines les uns avec les autres et de prendre des décisions sur la manière d’y répondre.
Que font les enseignant·e·s ? Quelques cercles et lignes suffiront. La cible aura pour titre un sujet ou une question spécifique. Le cercle est divisé en différentes sections (dans l’exemple, il y a quatre sections) et chaque section reçoit un sujet sur lequel la classe peut donner son avis. La valeur la plus positive est au centre.
Que font les apprenant.e.s ? Ils/elles inscrivent des points sur la cible, les valeurs positives se situant au milieu. Chaque élève peut voter plusieurs fois pour donner son avis sur chaque domaine. Cela peut se faire, par exemple, en cochant une case, en plaçant un aimant sur le tableau blanc ou en collant un petit autocollant sur le papier.
Résultats et suivi : Les accumulations et les écarts deviennent visibles. Certains domaines étaient-ils particulièrement positifs, d’autres moins bons ? La perception dans la classe était-elle uniforme ou plutôt mitigée ?
Edkimo_evaluation_formation_feedback_cible_exemple
 
 

3. Système de coordonnées

 
La méthode de feedback du système de coordonnées permet de saisir la perception de la classe en deux dimensions entre deux points extrêmes et de prendre des décisions pour y répondre.
 
Que font les enseignant·e·s? Deux lignes de croisement suffisent, formant quatre domaines. Le titre est une question ou un sujet. Aux extrémités des deux lignes, les deux extrêmes sont formulés : par ex. Passionnant/ennuyant, très/peu, bruyant/silencieux, rapide/lent.
Que font les apprenant.e.s ? Les élèves situent leur réponse dans l’une des quatre zones formées par les coordonnées. Les valeurs moyennes se trouvent exactement au milieu. Dans l’exemple ci-dessous, les signaux de feedback particulièrement positifs se situent à droite, et les signaux de feedback particulièrement négatifs, en bas à gauche. Les deux autres espaces sont à la fois positifs et négatifs.
Chaque élève n’a qu’une seule voix et la place à l’endroit le plus pertinent : par exemple avec un aimant ou un petit sticker.
Résultats et travaux ultérieurs : Les accumulations et les écarts au sein du groupe d’apprentissage deviennent visibles. C’était amusant, mais tu as peu appris ? Certains ont beaucoup appris, d’autres peu ? Comment peut-on améliorer le travail de groupe la prochaine fois ?
Edkimo_evaluation_formation_feedback_ligne_de_mire_exple
 

4. La méthode à 4 champs

 
La méthode de feedback à quatre champs (ou tableau à quatre champs) permet de rendre visible la perception de la classe en deux dimensions et de prendre des décisions pour y répondre.
 
Que font les enseignant·e·s ? Tracer un tableau formant 4 cases. Le titre est un sujet ou une  question. Les colonnes contiennent les deux domaines, par exemple le climat d’apprentissage et les résultats d’apprentissage. Les lignes horizontales forment chacune une zone positive et négative, par exemple des smileys.
Que font les apprenant.e.s ? Chacun.e a deux voix et donne un feedback anonyme, par exemple en cochant une case, un aimant ou un petit autocollant.
Résultats et suivi : Les accumulations et les écarts au sein du groupe d’apprentissage, mais aussi entre les différents domaines, deviennent visibles. Le climat d’apprentissage était-il bon, mais beaucoup sont-ils insatisfaits des résultats ? Certains ont beaucoup appris, d’autres peu ? Comment les résultats ou le climat d’apprentissage peuvent-ils être améliorés à l’avenir ?
Edkimo_evaluation_formation_feedback_methode_4_champs_exple
 

5. Système de coordonnées

 
Le système de coordonnées permet de rendre visible la perception de la classe en deux dimensions et de prendre des décisions sur la manière d’y répondre.
 
Que font les enseignant·e·s ? Tracer un système de coordonnées et nommer les deux axes. Le titre peut être un sujet ou une question. Les axes désignent les deux domaines, par exemple le climat d’apprentissage et les résultats d’apprentissage. Chaque axe commence au point zéro avec la valeur négative et se termine avec la valeur positive, représentée ici par exemple par des smileys.
Que font les apprenant.e.s? Les étudiant·e·s ont une voix, et situent leur réponse au point le plus pertinent. Le feedback anonyme peut être fourni, par exemple, en cochant une case, un aimant ou un petit autocollant.
Résultats et suivi : Grâce à l’accumulation de points, les similarités et les écarts au sein du groupe d’apprentissage et dans les deux domaines deviennent visibles. Un bon résultat d’apprentissage en classe comprend-il aussi un bon climat d’apprentissage ? Existe-t-il un lien visible entre le climat d’apprentissage et les résultats d’apprentissage ? Comment rendre le travail en classe plus différencié et plus efficace pour tous à l’avenir ?
 
Edkimo_evaluation_formation_feedback_coordonnees_exple

Problèmes possibles

 
Chaque méthode de feedback a aussi ses points faibles, que nous tenons à souligner ici.
 
L’anonymat ne peut être garanti que dans une mesure limitée : Il peut être utile dans la phase initiale que les enseignants quittent la salle pendant la courte phase de feedback afin que les élèves puissent donner un feedback honnête. Inversement, il est également concevable que l’anonymat soit délibérément supprimé et que les apprenants écrivent leur nom à l’endroit approprié au lieu d’un point ou d’une croix. Cela permet une réponse différenciée aux besoins des apprenants individuels. Cependant, cela exige une solide relation de confiance entre les enseignants et les apprenants et au sein du groupe d’apprentissage. Il est conseillé d’établir cette confiance d’abord à l’aide de méthodes de feedback anonymes.
Des distorsions des réponses sont également possibles et à prévoir: effets de groupe, désirabilité sociale. Il est difficile d’éviter une déformation des réponses car les élèves qui répondent plus tard peuvent déjà voir les réponses des autres, et sont ainsi influencés. Par exemple, un·e élève dont l’opinion diffère du groupe ne veut pas forcément se faire remarquer et préfère situer sa réponse là où la majorité de la classe a répondu. Ou vice versa, voir qu’une majorité de réponses se profile peut aussi pousser à formuler une réponse extrême.
Il vaut la peine d’établir une confiance à long terme, de rendre les changements tangibles grâce au retour des élèves et de souligner à maintes reprises que les leçons ne peuvent être améliorées ensemble que par des réponses honnêtes.
Nous vous souhaitons, à vous et à votre classe, un feedback passionnant et beaucoup de succès! Vous pouvez télécharger, imprimer, modifier et utiliser les exemples et les documents de feedback présentés ici en format PDF ou PowerPoint.

Déterminer progressivement ce qui marche ou pas, du point de vue étudiant

A la fin des cours, c’est toujours un peu la course par rapport à nos activités et discours que l’on cherche à finir et bien souvent, l’enseignant lutte contre l’inélégante habitude des étudiants de ranger leurs affaires pour lui signifier que « c’est l’heure ». Dans ce contexte peu propice à la réflexivité, il me semble inutile de demander aux étudiants ce qu’ils ont pensé de la séance. Et pourtant, ce feedback est essentiel pour ajuster les contenus, le rythme et sa posture pour le cours suivant. Attendre la fin du semestre pour un feedback d’ensemble est un peu inutile car les étudiants ne peuvent pas bénéficier de l’amélioration à laquelle ils aspirent !
Edkimo est un petit outil allemand, (traduit en anglais et français dorénavant) qui permet d’une part aux étudiants de répondre à froid à un questionnaire mais également qui permet facilement de reposer les mêmes questions d’une séance sur l’autre. Grâce à cet outil, je peux voir le niveau d’approbation ou de rejet de la séance (animation, travail des étudiants, durée, ambiance, contenu…ou tout autre critère qui vous intéresse car c’est éditable) et déterminer progressivement ce qui marche ou pas, du point de vue étudiant.
Ce type d’outil qui nécessite une mise en œuvre très minime, produit des données quantitatives précieuses pour persévérer ou non dans certaines activités et complète/précède efficacement des débriefings plus complets.
Clément Dagada
Directeur Adjoint – IBEP Vannes
Clement Dagada
www.ibepformation.fr
 

Edkimo : l’application du mois ! Interrogez vos élèves sur votre cours !

« EDKIMO c’est la GRANDE surprise en terme de service en ligne ou d’application. Cela faisait longtemps que l’équipe padagogie n’avait pas été conquise de la sorte ! »
Arnaud Lecuyer – Co-fondateur de PADAGOGIE et Délégué aux usages numériques au Lycée Notre-Dame du Grandchamp

Témoignage

On découvre parfois des petits bijoux et EDKIMO en est un ! Edkimo est à la fois un service en ligne et une application qui permet d’interroger vos élèves sur .. votre cours ! Quoi de mieux que d’avoir un « feedback » de vos élèves sur le cours que l’on vient de faire de manière à s’améliorer; oui … mais aussi à lancer une classe participative !

Le feedback est un des facteurs les plus efficaces pour favoriser la réussite scolaire. Edkimo est utilisé par les professeurs pour recevoir un retour anonyme et constructif de leurs élèves. Les recherches de John Hattie montrent que les élèves qui donnent leur feedback ont une meilleure réussite scolaire puisque les enseignants peuvent adapter leurs cours aux besoins de la classe. Edkimo est un logiciel de feedback simple, ludique et efficace qui fonctionne de l’école à l’université.

Ce service créé un climat convivial dans la classe et encourage l’implication des jeunes ! Vous allez d’abord construire votre propre questionnaire avant de la lancer et obtenir ainsi un QR code d’activation ou un lien internet d’interrogation … Vous pouvez imprimer ce QR code ou ce lien sur un PDF. Par extension ce service peut très bien servir à élaborer des questionnaires en ligne sur bien d’autres sujets. C’est donc un outil très polyvalent qui est proposé !

www.padagogie.fr

Auteur

arnaud-lecuyer edkimo padagogie

Arnaud Lecuyer est Co-fondateur de PADAGOGIE « Le Quartier Général des Super Teachers ». Ce réseau national de « Super Teachers », constitué d’enseignants et de chefs d’établissements passionnés par les nouvelles technologies, accompagne les chefs d’établissements, responsables de niveaux et professeurs, dans la bonne mise en place d’un projet numérique. Depuis 2016 il est Délégué aux usages numériques au Lycée Notre-Dame du Grandchamp à Versailles.

Témoignage : Pourquoi intégrer le feedback numérique dans les cours

« Il s’agit de faire participer les élèves, de choisir ensemble les processus d’apprentissage. C’est aussi un message qu’en tant qu’enseignant j’apprends et m’adapte aussi »
Micha Busch, professeur d’allemand et d’anglais, école Am Heidberg, Hambourg

Que signifie le feedback pour toi ?

Le feedback des élèves offre une possibilité simple d’entrer en dialogue avec mes élèves sur la meilleure manière d’utiliser notre temps d’apprentissage ensemble. Ca permet de discuter de la meilleure façon d’apprendre dans le groupe. Il ne s’agit pas juste d’ efficacité. Le feedback suppose un échange respectueux, il s’agit faire participer les élèves, de choisir ensemble les processus d’apprentissage. C’est aussi un message qu’en tant qu’enseignant j’apprends et m’adapte aussi. Pour améliorer mon cours, je réfléchis constamment sur ma façon d’enseigner, j’en parle avec mes collègues, je suis régulièrement des formations et des conférences, et sur les réseaux sociaux je me tiens informé des derniers débats de la recherche pédagogique.

Quels retours des élèves t’ont-ils particulièrement surpris ?

Il s’agit souvent de retours critiques, qui étaient jusqu’alors inexprimés. Par exemple, quand des élèves ont indiqué que ce qui se passait en cours ne les atteignait pas ou ne les intéressait pas. Bien sûr, sur le coup, ces retours ne sont pas agréables. Mais ce sont justement ceux-là qui sont utiles. Et quand on en parle et admet la critique, alors on peut voir ensemble comment le cours devrait se dérouler pour que les élèves en tirent vraiment quelque chose.

Pourquoi votre école s’est-elle décidée pour Edkimo ?

J’ai d’abord eu une très bonne expérience avec Edkimo avec mon compte d’essai, puis j’ai présenté l’application à mes collègues lors d’une journée pédagogique. Après une phase de test, notre école a décidé d’utiliser l’appli de manière systématique.

Quels étaient les défis de l’utilisation d’Edkimo ?

Je crois que les collègues qui demandaient déjà les retours des élèves sur questionnaire papier n’ont eu aucun problème à utiliser Edkimo. Pour eux, c’était tout d’abord un gain de temps. Par contre c’était différent pour ceux qui découvraient le feedback comme instrument pour améliorer leurs cours. Il fallait qu’ils voient à quel moment de l’apprentissage le feedback systématique, électronique, pouvait être intégré le mieux et que faire des résultats.

Vous utilisez aussi Edkimo pour des formations internes. Pourrais-tu décrire comment ça se passe ?

Nous avons par exemple utilisé Edkimo lors de notre journée pédagogique « Apprendre dans un monde digital », pour avoir l’avis de tous en temps réel, pour rassembler des idées supplémentaires. Nous utilisons aussi cet outil pour avoir une discussion entre enseignants, élèves et parents sur l’avenir de l’enseignement dans notre lycée.

 

Micha Busch

Professeur d’allemand et d’anglais
École Am Heidberg & Oberstufe Langenhorn
Son livre (en allemand) : 55 outils numériques pour le cours
Blog : www.smartclassroomlearning.org
Twitter : @EdTech_Germany